Les rôles d’un syndic d’immeubles


Dans un immeuble, le mandataire du syndicat des copropriétaires est sous la responsabilité du syndic. En tant que tel, le syndic remplit plusieurs missions. En plus de représenter la copropriété et de gérer le côté administratif et financier, il prend également en main l’entretien de l’immeuble. Décryptage.

La gestion administrative de la copropriété

Le premier rôle du syndic est de gérer l’administrative de la copropriété. Ainsi, lui sont incombés l’établissement et la mise à jour de la liste des copropriétaires et leur lot. Tous les ans, il convoque une assemblée générale de copropriété. Pendant cette assemblée générale, il définit l’ordre du jour avec la participation du conseil syndical. Après ladite assemblée, la rédaction du compte rendu et l’émission du procès-verbal aux parties prenantes font partie de ses rôles.

En outre, il prend en main l’exécution des délibérations de l’assemblée. Étant donné qu’aucun délai n’est fixé par la loi pour l’exécution des décisions, il serait plus préférable de préciser ce détail dans la résolution. Enfin, la dernière mission administrative du syndic est d’immatriculer la copropriété dans un registre. Visitez serviceacor.com pour apprendre davantage sur le syndic.

La comptabilité de la copropriété

L’une des principales missions du syndic de copropriété concerne la tenue de la comptabilité du syndicat ainsi que la position comptable des copropriétaires. Quand le conseil syndical demande au syndic ces documents comptables, il a l’obligation de les présenter. Pour chaque exercice, cette entité établit aussi le budget prévisionnel. En outre, pendant l’assemblée générale de copropriétaires, il donne un compte rendu de la gestion financière de la copropriété. Enfin, pendant la présentation des comptes, en général, il a le pouvoir de demander aux copropriétaires de lui fournir quitus, autrement dit d’approuver sa gestion.

L’entretien de l’immeuble

La conservation et l’entretien de l’immeuble font également partie des responsabilités du syndic. De ce fait, il réalise les travaux d’entretien habituels et les menues réparations. Cependant, la réalisation des travaux d’une grande importance nécessite l’autorisation de l’assemblée générale de copropriété. Par ailleurs, le syndic est l’intermédiaire entre la copropriété et les professionnels de l’entretien. Ainsi, il signe les contrats essentiels au fonctionnement de la copropriété, tels que les contrats d’entretiens des équipements communs et des parties communes. Il est aussi le signataire des contrats de fourniture d’électricité, de gaz, d’eau, etc. Enfin, l’élaboration et la mise à jour du carnet d’entretien de l’immeuble sont aussi sous la responsabilité du syndic.

La gestion du personnel

La dernière responsabilité du syndic est de gérer le personnel de la copropriété. À titre d’information, les salariés de la copropriété ne sont pas des employés du syndic, mais du syndicat des copropriétaires. Cependant, c’est le syndic qui les gère. Ainsi, le recrutement et le licenciement des employés du syndicat figurent parmi les responsabilités du syndic. Il prend également en charge la réalisation des fiches de paie des employés et la gestion des remplacements, leur maternité et leurs arrêts maladie. Toutefois, pour embaucher du personnel supplémentaire, le syndic a l’obligation de demander l’autorisation des copropriétaires pendant l’assemblée générale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *